Management des Ressources Humaines et Coaching

LB HUMAN RELATIONS

Mon blog

Blog

Peut-on échapper à son destin?

Posted on January 31, 2016 at 10:22 AM
C'est la conjonction du retour de STAR WARS au cinéma et la participation à une conférence sur l'entreprise libérée qui m'amène à écrire sur le destin et la liberté. Improbable me direz vous car quel est le rapport entre ces deux événements si éloignés l'un de l'autre? Le lien qui unit ces deux événements est le mot "libéré"!

Rien à voir avec la chanson de la Reine des neiges qui envahit nos oreilles en ce moment, je vous rassure!

Le retour de la cultissime saga STAR WARS sur les écrans m'a invitée à la revisiter sous un angle plus philosophique. La question centrale de cette saga est celle de la liberté. Pour Luke Skywalker, son héroïsme tient plus au fait d'assumer la responsabilité de ses actes que de combattre au sabre laser! Son père, Dark Vador lui suggère d'ailleurs de renoncer à sa liberté, d'assumer et de choisir en lui intimant l'ordre de le rejoindre: "C'est ton destin, joins toi à moi. C'est ta seule issue."

Luke fera le choix, indépendamment de sa lignée, de combattre et de choisir son propre chemin, sa propre destinée. Démontrant ainsi que les déterminismes sociaux ou génétiques (Midi Cloriens pour les Jedis) ne font pas tout. On peut prendre en main sa destinée. Dans ce cas là, la définition de la destinée est plus proche du karma, une trajectoire qui résulte de mes choix et de mes actes passés.

En écho à Star Wars et ses chemins de la liberté, la conférence sur l'entreprise libérée a bousculé mes certitudes sur l'entreprise, enfin le peu qu'il en restait!  Le témoignage de l'entreprise GORE TEX et son mode de fonctionnement en maillage, sans hiérarchie, a remis en cause la sacro-sainte pyramide hiérarchie et l'autorité managériale. Certes, la liberté, même en entreprise, a un prix et n'épargne pas certains écueils; pour autant, il me semble urgent de repenser la relation de travail devant tant de mal être et de souffrance au travail. Il me semble urgent de repenser la relation de travail face aux nouvelles générations qui font voler en éclat les valeurs de vie des post baby boomers!

Enfin, je finirai cet article en vous invitant à réfléchir à cette découverte sur le cerveau: l'homme n'a pas qu'un cerveau, il en a trois! Le cerveau central est logé dans le crâne, il y a un petit cerveau situé dans le cœur et un troisième système nerveux dans les entrailles, le cerveau abdominal. Ces deux derniers cerveaux sont certes plus petits, mais non négligeables pour autant. Il s'agit de systèmes nerveux autonomes qui fonctionnent en harmonie.

L'idée que trois cerveaux autonomes travaillent de façon coordonnée sans que l'un ne soit le hiérarchique de l'autre, bouleverse la conviction que le monde a besoin de "chefs".

Cette découverte neurologique nous invite à inventer une nouvelle façon d'organiser le monde, en repensant la relation à l'autorité.

Keep creating a new world







Categories: management

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

0 Comments

0