Management des Ressources Humaines et Coaching

LB HUMAN RELATIONS

Mon blog

Blog

Un été sous le signe de la vérité!?

Posted on August 25, 2018 at 9:46 AM
Alors que les premières fraîcheurs de l'automne apparaissent, je me retourne sur mon été. Un été placé sous le signe de la vérité. Pourquoi donc? 

En dehors des lectures qui m'ont accompagnée et qui parlent de vérité, c'est un été qui est marqué par la vérité des relations, de l'amitié. Pas de grandes ambitions pour cet été, pas de grands voyages, pas de longues heures d'avion, pas de passeport, juste la route, la liberté de s'arrêter pour des photos et des moments de plénitude.
 
Un passage en Drôme provençale pour se reconnecter avec la vérité des paysages et l’authenticité de cette région, une belle escapade de l'amitié à Aix en Provence pour revivre la vérité d'une amitié qui brave la distance et enfin, le bonheur de partager des moments uniques et sauvages en Presqu'île de Gien, au cœur d'un cabanon alliant l'ancien et le moderne. Où comment s'insérer dans l'écosystème d'une famille et d'une nature sans le maltraiter.
 
Quand je repense à tous ces moments, les mots "authenticité" et "vérité" me viennent à l'esprit. Et pour autant, est-ce que je me leurre?
 
Je viens de terminer le livre de JJ Montlahuc "se dire la vérité en entreprise". Et je sens traversée par des sentiments contradictoires: est-ce réellement possible? Est-ce réellement souhaitable? Comment mettre en œuvre une telle exigence sans qu'elle ne devienne une tyrannie?
 
Dans mon métier, je ne peux pas dire la vérité à tout le monde et tout le temps car parfois des notions de confidentialité m'en empêchent, est-ce que je suis pour autant une menteuse? Mon monde est gris avec plusieurs nuances.
C'est toute la différence entre les absolutistes, tel que Emmanuel Kant et les relativistes, tel que Benjamin Constant. Pour l'un, la vérité ne saurait souffrir d'aucune exception et pour l’autre,  il peut être légitime de mentir car tout Homme n’est pas digne ou apte à entendre la vérité. Deux grands philosophes qui ont alimenté les sujets de philo du bac et des pages et des pages de dissertation.
 
Quand l’un est dans l’univers éthéré des idées, le second envisage des situations concrètes. L’expérience de la vérité en entreprise, du moins celle que nous avons vécue en tant qu’équipe de direction, me conduit à pencher du côté de Benjamin plutôt que d’Emmanuel.
Force est de constater que je pratique mon métier de manière « utilitariste » selon John Stuart Mill. Je me demande, en tant que personne, que professionnelle des RH et que Coach comment augmenter la quantité de bien-être dans ma vie et dans le monde. Ma pensée est pragmatique et si il faut parfois mentir, alors je le fais, sans penser que je ne suis pas en vérité avec moi-même.
 
Je ne confonds pas vérité et « parler vrai ». La vérité peut avoir des côtés tyranniques car elle a valeur morale voire religieuse. Le « parler vrai » est ancré dans l’Etre et épouse les contours de sa vision du monde. Etre sincère et authentique, ce n’est pas forcément tout dire, c’est aussi savoir retenir sa parole et composer avec le réel et les susceptibilités d’autrui. Tout est affaire de moment et de mots.
 
Se dire LA vérité en entreprise me semble donc illusoire, se dire UNE ou NOTRE vérité en entreprise me semble plus accessible. Quoiqu’il arrive, en tant qu’individu, une partie de notre vérité nous sera toujours inaccessible.
 
Bref, pour revenir à cet été, en vérité je vous le dis, l’important était cette disponibilité à soi et aux autres. Cette vérité là, personne ne pourra ma la prendre, ma vérité, intime, authentique et joyeuse.

Categories: valeurs

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

1 Comment

Reply Joséphine
2:36 PM on August 25, 2018 
Sympa comme sujet, je pense que ce qui est important c'est d'être aligné et agir comme tel. Prendre le temps de se positionner avant de parler pour que le choix des mots soient compris car la communication non verbale à une telle place que la vérité peux faire plus de mal, si la personne a laquelle elle s'adresse n'est pas prête à l'entendre.
0